Institut Jean Nicod

Accueil > Valorisation > INTACT - Détection des Intentions, Prédiction de l’Action > Augmenter la résistance de la société civile aux événements déclencheurs de (...)



Augmenter la résistance de la société civile aux événements déclencheurs de crise à travers l’usage des réseaux sociaux

       

Pour être efficace pendant la crise, il est nécessaire que la population soit préparée à l’utilisation des réseaux sociaux dans la gestion des crises. Il faut les informer que les réseaux sociaux doivent être privilégiés pour rassurer leurs proches et laisser les moyens de communication classiques libres pour les secours. La diffusion cellulaire est une technique qui permet d’envoyer le même message à tous les abonnés (inscrits à ce service) à l’intérieur d’une zone géographique. Le citoyen doit être responsabilisé sur les risques de la propagation des rumeurs par les réseaux sociaux. Il doit vérifier l’information reçue avant de la rediffuser et doit communiquer afin de désamorcer une rumeur potentiellement identifiée. Le citoyen doit être sensibilisé sur l’importance de la contribution (outils collaboratifs, messages géolocalisés, rediffusion des informations préventives, etc.).

À cet effet, une communication régulière devra être mise en place, elle pourra viser spécifiquement les populations soumises à un aléa particulier. Elle devra permettre d’orienter le public, notamment par la diffusion des bonnes pratiques, par l’appropriation de mots clés génériques (« hashtag » officiels des aléas). Ceux-ci pourront par exemple être inscrits sur les brochures de prévention de cet aléa, ou diffusés par les médias lors d’une crise (exemple : #inondation #cynthia #hayan #seineencrue). Grâce à ce classement des informations de crise, la population peut trouver les postures à adopter et les autorités peuvent collecter des informations sur la situation. La mise en oeuvre de ces actions de prévention et de préparation contribue fortement à augmenter les capacités de résistance de la société face à un événement potentiellement déclencheur.


EHESSCNRSENS