Institut Jean Nicod

Accueil du site > Séminaires & Colloques > Séminaires > Archives > 2017-2018 > Séminaire d’épistémologie sociale : les passions épistémiques (crédulité, (...) > Informations



Informations

 

organisé par Gloria Origgi

Lundi de 13 h à 15 h (salle 2, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 15 janvier 2018 au 28 mai 2018

Ce séminaire s’insère dans la recherche contemporaine en épistémologie sociale. Nous essaierons d’examiner avec les outils de ce champ de recherche le rapport entre émotion et vérité dans la gestion et la manipulation des passions épistémiques. L’opinion publique est-elle manipulable ? Par quels mécanismes ? À qui et pourquoi faut-il croire ? Quel est le rôle de l’expertise dans les démocraties ? Quelles sont les formes de propagande propres à la démocratie ? Le séminaire proposera un parcours de lectures de philosophie contemporaine et des classiques de la philosophie et des sciences sociales du XXe siècle pour illustrer ces questions en présentant en même temps des notions clé de l’épistémologie sociale.


La connaissance de l’anglais est requise. Des lectures obligatoires seront distribuées à chaque séance
 
 

Contact : Gloria Origgi : gloria.origgi@gmail.com ; Nathalie Abitbol Evin : nathalie.evin@ehess.fr

 

Séances passées

15 janvier : Introduction : vérité, passion et autorité de la Rhétorique d’Aristote aux fake news

22 janvier : Qu’est-ce qu’un expert ? La vraie ou fausse question de l’érosion de la confiance dans l’expertise

29 janvier : La fabrication du consentement. Walter Lippman et l’opinion publique

5 février : Cascades informationnelles et chambres d’échos : information et réputation

12 février : Paula Diehl (Université de Bielefeld) : Antipolitics, Aggressive Entertainment, and Post-Truth Politics (analyse d’un débat politique)

19 février : Stephen Holmes (Law School - NYU et Blaise Pascal Chaire au CESPRA, EHESS) : Why Leaders Lie

5 mars : Mathilde Duclos (doctorante SciencesPo) : présentation du texte de Gabriel Tarde : L’opinion et la foule

12 mars : Les nouvelles formes de légitimation du savoir : techniques de surveillance et « docilité épistémique »

19 mars : Pascal Engel (CRAL – EHESS) : Politique de la foutaise : de Foucault à Trump

26 mars : Jan Jonathan Bok (Université de Cambridge) Truth and Power : The Politics of Expertise in l’Aquila Earthquake Trial

9 avril : Peut-on être en désaccord entre « pairs » ? Réflexions critiques sur l’épistémologie du désaccord

14 mai : Gloria Origgi (CNRS-Institut Nicod) : Les passions épistémiques, le rapport entre savoir et émotions

4 juin : Jason Stanley (Université de Yale) : How Fascism Works
SEANCE COMMUNE AU COLLOQUIUM DE L’IJN








 


EHESSCNRSENS