Institut Jean Nicod

Accueil du site > Séminaires & Colloques > Séminaires > Archives > 2012-2013 > Colloquium IJN > 31 mai 2013 : Richard Swinburne (Oriel College, Oxford)



31 mai 2013 : Richard Swinburne (Oriel College, Oxford)


Vendredi 31 mai 2013, 11h-13h

Institut Jean-Nicod (ENS, 29, rue d’Ulm 75005 Paris).
Salle de réunion, RDC.
 

Richard Swinburne (British Academy, Oriel College, Oxford)

Titre : "Why science could never show that conscious events do not cause brain events"

Richard Swinburne intervient et écrit depuis longtemps en philosophie de l’esprit (The Evolution of the Soul, 1986, revised ed. 1997) où il défend, avec d’autres arguments que Chalmers, un dualisme des substances. Il récidive en 2011 avec “Could anyone justifiably believe phenomenalism ? ” (Journal of Consciousness studies, 18 n° 3-4 (2011), 196-216 ; “Dualism and the Determination of Action” in (ed.) Richard Swinburne, Free Will and Modern Science, British Academy, 2011 ; “How to determine which theory of personal identity is true" in (ed.) G. Gasser and M. Stefan, Personal Identity – Simple or Complex ? Cambridge University Press, 2012 ; et, tout dernièrement, Mind, Brain, and Free Will (Oxford University Press, 2013).

 


Référence :
"Could anyone justifiably believe epiphenomenalism ?", Journal of Consciousness Studies, vol 18, no 3-4, 2011, pp.196-216.

 



Lundi 3 juin 2013 : 10h-12h

Département de philosophie, Pavillon Pasteur, 1er étage
 

Titre : There are moral truths without a God

Richard Swinburne est l’auteur d’une consistante trilogie en Philosophie de la religion, publiée à Oxford, chez Clarendon : The coherence of Theism (1977, revised ed. 1993), The Existence of God (1979, revised ed. 2004), Faith and Reason (1981, revised ed. 2005).Toujours en lien avec une épistémologie vivante et précise de la justification des croyances (cf. Epistemic Justification (Oxford, 2001)), la réflexion de Swinburne s’est imposée comme l’une des principales références en philosophie analytique de la religion.

 

 



 


EHESSCNRSENS