Institut Jean Nicod

Accueil du site > Séminaires & Colloques > Autres activités > Soutenances de thèse : Felipe Carvalho



Soutenances de thèse : Felipe Carvalho

Soutenance de Thèse de  Felipe Carvalho (IJN)

 "Demonstrative Thought : A Pragmatic View"

Jury : Jérôme Dokic, François Recanati, Ernesto Perini, Albert Newen

Le 13 mai à partir de 14h30 - Salle de réunion, RDC, Institut Jean-Nicod, Pavillon Jardin, Ecole normale supérieure, 29, rue d’Ulm 75005 Paris.

 

Résumé  : Cette thèse examine la possibilité d’expliquer notre capacité à penser de façon démonstrative aux objets particuliers dans le monde, dans le cadre d’une approche pragmatiste de la représentation mentale singulière. Cette approche sera développée dans le contexte d’un débat entre les théories conceptualistes et perceptualistes de la pensée démonstrative. Selon les premières, cette capacité ne saurait être expliquée en l’absence de connaissances conceptuelles sophistiquées d’arrière plan portant sur la nature des objets et leur comportement dans l’espace et le temps. Selon les secondes, on peut expliquer une telle capacité au niveau plus primitif de la perception, en faisant appel à des processus perceptifs de bas-niveau qui sont naturellement adaptés aux tâches consistant à individuer et à suivre à la trace les objets matériels de taille moyenne. Cette thèse argumentera en faveur d’une position intermédiaire plus attractive, fondée sur une approche pragmatiste de la pensée démonstrative selon laquelle notre capacité à penser aux objets particuliers s’explique par notre connaissance pratique des objets et de leurs comportements, laquelle est issue de nos modes récurrents d’interaction avec les objets dans le monde.

Abstract : This thesis investigates the possibility of explaining our capacity to have demonstrative thoughts about particulars in our external environment within a broadly pragmatist approach to singular mental representation. This approach will be introduced in the context of a debate between conceptualists and perceptualists about demonstrative thought. According to the first, this capacity cannot be explained in the absence of sophisticated background conceptual knowledge of what objects are and how they behave in space and time. According to the latter we can explain it at the more primitive level of perception, on the basis of low-level perceptual processes that are naturally tuned to the task of individuating and tracking medium-sized material objects. This thesis will argue that a more desirable middle ground can be attained by adopting a pragmatist approach to demonstrative thought, where the capacity to think about particulars in the world is explained through a practical knowledge of what objects are and how they behave, acquired through repeated patterns of active interactions with objects in the world. 

 

 


EHESSCNRSENS