Institut Jean Nicod

Accueil du site > Séminaires & Colloques > Autres activités > Soutenance de thèse - Cornelius Maurer - "The emergence of economic (...)



Soutenance de thèse - Cornelius Maurer - "The emergence of economic cooperation. The moderating effects of autistic traits. Age and group size"

La souteance aura lieu le 14 décembre 2018 à 16h30 en salle Jean Jaurés à l’Ecole Normale Supérieure (29 rue d’Ulm, 75005 Paris)

Le jury sera composé de :

Jury

  • M. Sacha Bourgeois-Gironde (Directeur de thèse), Université Paris 2 Panthéon-Assas
  • Mme Michaela Gummerum, University of Plymouth (UK)
  • M. Keith Jensen, University of Manchester (UK)
  • Mme Monika Keller, Universität Berlin (Allemagne)
  • M. Jean-Pierre Nadal, EHESS
  • Mme Miriam Teschl, EHESS

 

Résumé

Cette thèse s’ouvre sur une introduction au concept de comportement coopératif et aux questions de recherche ouvertes liées aux effets des traits autistiques, de l’âge et de la taille du groupe sur la coopération humaine (Chapitre 1). La première étude empirique de cette thèse (Chapitre 2), publiée dans Cognition (Maurer, Chambon, Bourgeois-Gironde, Leboyer, & Zalla, 2018) a examiné les effets de l’information sociale antérieure (reputational prior) et de la réciprocité directe sur la dynamique de la construction de la confiance et de la coopération chez les adultes avec et sans trouble du spectre autistique (ASD) dans le multi-round Trust Game (MTG). Conformément aux hypothèses voulant que les personnes atteintes de ASD soient davantage influencées par les informations sociales antérieures et moins flexibles dans l’intégration des retours d’informations en ligne, les résultats ont révélé que le reputational prior influençaient fortement la propension des participants atteints de ASD à faire confiance à leurs homologues lors des premières et des dernières sessions d’interaction, tandis que l’échantillon de participants normalement développés (TD) révisait leur jugement sur la fiabilité des interlocuteurs après quelques interactions et adoptait rapidement la stratégie optimale Tit-for-Tat. Le Chapitre 3 décrit une étude pilote utilisant l’approche méthodologique de MTG pour explorer la manière dont les informations de reputational prior sur les partenaires et l’expérience de réciprocité directe influencent la construction de confiance et la dynamique de l’apprentissage social chez les adolescents de 14 à 16 ans par rapport aux adultes. En accord avec les difficultés précédemment rapportées dans l’intégration flexible d’informations sociales innovantes et un « Theory of Mind » immature chez les adolescents, les résultats ont montré que les adolescents rencontraient plus de difficultés que les adultes pour intégrer les preuves sociales entrantes provenant du comportement des partenaires et les utiliser pour adapter leurs croyances sociales antérieures, et leur évaluation de la fiabilité des partenaires de coopération. Le Chapitre 4 présente une étude de développement qui examine la manière dont les enfants et les adolescents coopèrent dans le contexte de la négociation unique du jeu de l’Ultimatum lorsqu’ils négocient individuellement et en groupe sur des gains en argent réel. Des recherches antérieures sur la prise de décision collective ont montré que les groupes d’adultes se comportent systématiquement d’une manière économiquement plus rationnelle que les individus. Les résultats ont révélé que les demandes des responders diminuaient de manière significative avec l’âge et que les groupes de responders en demandaient beaucoup moins que les responders individuels. Cependant, aucun effet d’âge ou de groupe n’a été trouvé dans l’échantillon de proposers. Il est important de noter que nous avons constaté que les prédictions des offres individuelles précédentes dans l’UG, ainsi que l’utilisation d’arguments de stratégie au cours de discussions de groupe, permettaient de mieux prédire les décisions du groupe de proposers. En revanche, les types d’arguments utilisés au cours des discussions en groupe, à savoir la stratégie et le raisonnement fondé sur l’équité, permettaient de mieux prédire les décisions du groupe de responders. Enfin, le Chapitre 5 résume les principaux résultats empiriques de cette thèse et donne un aperçu des futures recherches sur les effets des traits autistiques, de l’âge et de la taille du groupe sur la coopération.

 

 


EHESSCNRSENS