Institut Jean Nicod

Accueil du site > Membres > Membres statutaires > JACOB Pierre > Presentation



Présentation

Email
Tel: 01 44 32 26 97
Site Web
 

 

Pierre Jacob (1949) est ancien élève de l'ENS de Saint Cloud et agrégé de philosophie (1972). En 1978, il obtient le PhD du département d'histoire des sciences de l'université de Harvard où il a séjourné entre 1973 et 1978, grâce à une bourse de la Fondation Harkness (1973-1975). A partir de 1980, il entre au CNRS où il est chargé de recherche. Entre 1980 et 1988, il est membre du Séminaire d'épistémologie comparative de l'université d'Aix-en-Provence dirigé par Gilles Granger. En 1988, il devient membre du CREA de l'Ecole Polytechnique dirigé par Jean-Pierre Dupuy. Promu DR2 en 1994, il est responsable de l'EP 100 du CNRS créée en 1995 par la section 29 du CNRS. Depuis 1998, il est membre de l'Institut des sciences cognitives de Lyon dirigé par Marc Jeannerod. Ses travaux ont évolué de la philosophie générale des sciences vers la philosophie du langage, et de la philosophie du langage vers la philosophie de l'esprit et des sciences cognitives. Entre 1985 et 1990, ses travaux ont porté principalement sur les arguments en faveur d'une conception externaliste du contenu des représentations mentales. Entre 1990 et 1995, il a abordé deux problèmes complémentaires dans le cadre d'une compréhension naturaliste de l'esprit humain: le problème de la naturalisation du contenu des représentations mentales et le problème de l'efficacité causale du contenu mental dans l'explication des comportement intentionnels. Depuis 1995, dans le cadre de l'EP 100 et de l'Institut des sciences cognitives de Lyon, il a noué une collaboration avec des chercheurs en neurosciences cognitives dans le but d'analyser les conséquences de l'étude de la transformation visuo-motrice sur le sens même du mot "voir". Outre des articles dans des revues philosophiques internationales, il a publié De Vienne à Cambridge, l'héritage du positivisme logique (Paris: Gallimard, 1980), L'Empirisme logique (Paris: Editions de Minuit, 1980), What minds can do (Cambridge: Cambridge University Press, 1997, traduction française Pourquoi les chose ont-elles un sens?, Paris: Odile Jacob, 1997). Il est actuellement président de la Société Européenne de philosophie et psychologie.

 

EHESSCNRSENS