Institut Jean Nicod

Accueil du site > Membres > Membres associés > BEYSSADE Claire > Présentation



Présentation


Email: prénom.nom@gmail.com
Site Web
ARCHIVES ELECTRONIQUES



Claire Beyssade, née en 1966, est actuellement Professeur de linguistique à l’Université de Paris 8, membre de l’UMR Structures Formelles du Langage et chercheur associée à l’Institut Jean Nicod. Elle a été successivement étudiante en linguistique et en logique à Paris 7, doctorante à l’Université de Caen (sous la direction de Patrice Enjalbert), enseignante au département de Lettres de l’Université de Rennes 2, puis à l’Institut de Linguistique et de Phonétique Générales et Appliquées (ILPGA) à l’Université de Paris 3. De 2003 à 2014, elle a été Chargée de Recherche au CNRS, à l’Institut Jean Nicod.

Ses travaux de recherche s’inscrivent à l’interface de la linguistique et de la logique. Ils portent sur la modélisation du sens et plus particulièrement sur la formalisation des aspects dynamiques de l’interprétation.

Son travail de thèse sur l’opacité et les présuppositions a montré la nécessité qu’il y a à intégrer aux approches dynamiques du sens une réflexion sur les connaissances de statuts variés. Il a donné lieu à la publication d’un livre, Sens et savoirs, aux Presses Universitaires de Rennes.

Ce travail s’est prolongé par des recherches :

•  sur la structure de l’information et l’interface entre discours et prosodie en collaboration notamment avec Jean-Marie Marandin et Cristel Portes,
•  sur l’interprétation et la modélisation des groupes nominaux indéfinis en collaboration avec Carmen Dobrovie-Sorin (voir la publication des deux livres Définir les indéfinis chez CNRS éditions et Redefining indefinites chez Springer),
•  sur l’expression de la généricité dans la langue (voir la publication avec Alda Mari et Fabio del Prete du volume Genericity chez Oxford University Press),
•  sur l’interprétation des définis (voir le numéro 42 des Recherches Linguistiques de Vincennes, co-édité en 2014 avec Roberta Pires de Oliveira et intitulé « Weak definites across languages: theoretical and experimental investigations »,
•  sur la question de la cohérence et de la cohésion discursive au travers du problème des présuppositions obligatoires, avec Pascal Amsili.

Claire Beyssade a participé à différents projets de recherche, dont notamment :

• le PICS franco-hollandais "Sémantique formelle et données du français" sous la responsabilité de F. Corblin et H. de Swart
• un projet APN dont elle était responsable sur le repérage des chaînes de référence : «La personne dans le texte : théories de la référence, chaînes anaphoriques, stratégies d'identification des entités individuelles et construction du personnage »
• le GDR "Sémantique et Modélisation"
• le projet ANR PROGRAM dirigé par J.-M. Marandin
• le projet ANR PRELUDE dirigé par A. Lecomte
• le projet ANR GENIUS dirigé par A. Mari
• le projet ANR LOCI dirigé par Alain Lecomte
• le projet ANR MindProgest sous la responsabilité de Maud Champagne-Lavau.

Elle fait aujourd’hui partie du projet franco-allemand DUEL, sur les disfluences, l’exclamation et le rire dans les dialogues, dirigé par Jonathan Ginzburg (https://sites.google.com/site/jonathanginzburgswebsite/projects/duel).

 

 

 


EHESSCNRSENS