Institut Jean Nicod

Accueil du site > Membres > Archives > 2014-2015 > Doctorants > LE CORRE François > Présentation



Présentation

 

Email : francois.le-corre@ens.fr
URL : http://institutnicod.academia.edu/LeCorreFrancois


 

Je suis étudiant en thèse de doctorat (2011-2014) à l’Institut Jean Nicod (CNRS/ENS/EHESS) et à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC). Je travaille sur l’individuation des sens, sous la direction de Roberto Casati.

Sujet : l’Unité de la Vision.

Des études empiriques récentes semblent perturber la compréhension traditionnelle des modalités sensorielles selon laquelle les modalités sensorielles sont des espèces naturelles, i.e que la vision, le toucher, l’odorat, le goût et l’audition constituent des processus unitaires et séparés. 
Par exemple, certaines études montrent que des patients souffrant d’agnosie visuelle sont capables de manipuler correctement certains objets, sans pouvoir les identifier ou les reconnaître. Cela suggère que la vision n’est peut-être pas un processus unitaire au sens où il n’y aurait pas un mais (possiblement) deux processus de traitement de l’information visuelle.(Milner & Goodale 1992).

En outre, il existe aujourd’hui des techniques qui permettent à des sujets aveugles d’entretenir (ce qui semble être) une expérience visuelle (i.e. une expérience de type distale) au moyen d’une stimulation tactile (i.e. une expérience de type proximale),(Bach-Y-Rita 1972, Auvray & Myin 2009). Cela suggère que la vision n’est peut-être pas un processus séparé. 
Ces études remettent donc en question la compréhension naturelle des modalités sensorielles comme espèces naturelles. Dès lors, il semble important de ré-évaluer les critères classiques d’individuation des sens (stimulus, organe sensoriel, objet-spécifique, croyance, qualia) qui présupposent cette compréhension traditionnelle. L’objectif principal est de déterminer un critère plus sophistiqué.

 

Méthodologie  :

- Analyser les phénomènes pertinents : doubles dissociations, substitution sensorielle, "blindsight", interaction sensorielle, synesthésie, etc.

- Évaluer les coûts et bénéfices des différentes explications de ces phénomènes : informationnelles, phénoménologiques, physiologiques, architecturales-computationnelles, évolutionnistes. 

- Discuter les critères classiques d’individuation des sens, i.e. leur plausibilité computationnelle, leur pouvoir prédictif, leur valeur explicative.


Soutien financier :

Bourse de trois ans de l’École Doctorale Cerveau, Cognition et Comportement (ED3C/UPMC).

Short CV :

M.Sc in Cognitive Sciences (S1-S4 : COGMASTER : EHESS/ENS/Paris-V).

Thesis : Minimalism, Contextualism and Relativism : Disagreement and Taste Claims : theoretical and experimental approaches. (in French).

Supervisor : Isidora STOJANOVIC (CNRS/IJN)

M.A in Philosophy (S1-S2 : University of Aberdeen (ERASMUS program), S3-S4 : Université Rennes 1).

Thesis : Essay on the notion of semantic content and on the comprehension-conditions of referential statements. (in French).

Supervisor : Filipe DRAPEAU-CONTIM (Université Rennes 1)


Stages/Internships (2009-2010) :


1. Institut Jean Nicod, École Normale Supérieure.

Subject : Semantic Contextualism and Relativism. (in French)

Supervisor : François RECANATI (CNRS/IJN)


2. Institut Jean Nicod, École Normale Supérieure.

Subject : Dual-Processes and Metacognition : the Feeling of Rightness. (in French)

Supervisor : Elizabeth PACHERIE (CNRS/IJN)

 
3. Laboratoire de Neuropsychologie Interventionnelle. Hôpital Henri Mondor, Faculté de Médecine de Créteil.

Subject : The Role of the Striatum in Lexical Learning in Huntington’s Disease. (in French).

Supervisors : Dr. Anne-Catherine BACHOUD-LEVI (PH) & Ruth DE DIEGO BALAGUER. (Post-doct/ICREA/ENS)

 


EHESSCNRSENS