Institut Jean Nicod

Accueil du site > Membres > Membres statutaires > BOURGEOIS-GIRONDE Sacha > Sacha Bourgeois-Gironde



Sacha Bourgeois-Gironde

Contact

Tél : +33 (0) 1 44 32 26 69
Publications en ligne sur le site du CNRS Website.

 

Sacha Bourgeois-Gironde a travaillé à l’interface de l’économie, de la philosophie et des sciences cognitives. Ses travaux récents visent à découvrir les conditions cognitives minimales compatibles avec l’émergence et la stabilisation d’institutions sociales et économiques complexes. Dans cette optique, il a publié plusieurs articles dans des revues de premier plan sur la nature de la monnaie, l’un de ses principaux sujets de recherche. Il a notamment mis en évidence, en laboratoire, des comportements proto-monétaires chez des singes capucins.
La théorie de la décision comportementale, la théorie des jeux et la théorie des mécanismes constituent les fondements formels et théoriques de son approche des institutions, qui est également expérimentale et, plus récemment, axée sur le terrain.

Au cours des cinq prochaines années, Sacha Bourgeois-Gironde poursuivra son travail selon trois axes principaux :

- L’exploration de modèles homéomorphiques en théorie de la décision. En d’autres termes, un modèle formel de préférences et de croyances devrait, dans la mesure du possible et aussi parcimonieusement que possible, intégrer des caractéristiques et des processus réalistes de l’esprit qu’il modèle. Son livre de 2019 "The Mind under the Axioms" développe cette position.

- L’étude de l’interface entre les esprits et leur environnement économique, social et écologique. La cognition minimale compatible avec le maintien des institutions (comme les biens publics) sera explorée selon les mêmes lignes de recherche que précédemment, mais aussi sous l’angle de sa codification et de son interprétation juridiques. L’un des principaux exemples sur ce sujet sera l’étude monographique d’une rivière néo-zélandaise/maorie ayant acquis le statut juridique d’être vivant.

- Langue et économie. Les interactions linguistiques peuvent être modélisées à l’aide d’outils économiques. Mais l’objectif principal du projet de Sacha Bourgeois-Gironde dans ce domaine est de comprendre comment la langue affecte le comportement, la cognition et l’organisation économiques, d’attester si les différences linguistiques ont une influence sur le comportement économique et de quelle manière les barrières linguistiques affectent la coopération, la concurrence ou la croissance. Au niveau individuel, le projet théorique principal est de substituer aux axiomes exogènes de rationalité sur les préférences, des contraintes psycholinguistiques internes influençant les comportements.

 

 


EHESSCNRSENS