Institut Jean Nicod

Accueil > Actualités > HOMMAGE ǀ Le philosophe Jacques Bouveresse est mort



HOMMAGE ǀ Le philosophe Jacques Bouveresse est mort

C’est avec une profonde tristesse que les membres de l’Institut Jean-Nicod ont appris le décès de Jacques Bouveresse, qui tint la chaire de philosophie du langage et de la connaissance au Collège de France.

Chacun connaît le rôle crucial, aussi bien fondamental qu’instrumental, que Jacques Bouveresse a joué dans la promotion de la philosophie analytique en France. En dépit du fait qu’il a souvent, dans un esprit wittgensteinien, exprimé ses doutes sur les prétentions constructivistes de la philosophie analytique, il a toujours soutenu sans réserve l’Institut Jean Nicod depuis sa création et à une période où notre centre cherchait à nouer de nouvelles alliances institutionnelles. Jacques Bouveresse a été le premier président du comité du Prix Jean Nicod en 1993.

Plusieurs d’entre nous le connaissaient personnellement depuis très longtemps. Nous adressons collectivement nos condoléances à sa famille, et en particulier à son épouse.


EHESSCNRSENS